Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 03/04/2018
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Clos JEAN


Au sommet de son appellation. La famille exploite deux propriétés : Clos Jean et Château de Rondillon depuis 7 générations. Les deux vignobles situés sur les coteaux au centre de l’appellation Loupiac offrent une topographie et une exposition sud sud ouest de tout premier plan. Les cépages classiques (Sémillon, Sauvignon et Muscadelle) offrent des vins d’une belle complexité en bouche. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon). Dans cette belle chartreuse du XVIIIe siècle, avec une cour intérieure, l’ambiance est reposante et sereine. Les chais sont très traditionnels de cette région, où l’authentique du début du XXe siècle côtoie le modernisme du XXIe siècle. Voilà un superbe Loupiac Clos Jean 2015, où s’entremêlent des nuances de miel, d’abricot confit et de brioche, d’une douce onctuosité, un vin ample, classique, aux nuances de coing, de miel et de fruits confits en bouche, qui mêle finesse et structure et s’associe, notamment, à un veau à la crème ou des Saint-Jacques aux poireaux. Le Loupiac Petit Clos Jean 2015 est plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse, est à prévoir, lui, avec un riz au lait ou une soupe d'abricots. Goûtez le Sublime de Clos Jean 2011, concentré, complexe et velouté, au nez de rose, intense au nez comme en bouche, légèrement miellé, très riche et très fin à la fois, et le Bordeaux rouge Clos Jean 2015, corsé, de belle robe soutenue, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs, classique de ce beau millésime.

Lionel Bord

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 83
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoblesbord.fr

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (âge des vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Coup de cœur pour son Pomerol 2015, parfumé, persistant, qui mêle finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Le 2014 est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), très bien équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux nuances de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, un vin tout en bouche. Goûtez aussi le Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2015, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche savoureuse, d’une belle robe pourpre, aux nuances de fruits (mûre, prune) et d’humus au palais.  Excellent 2014, corsé, au nez subtil marqué par des nuances persistantes de cassis et d’épices, aux tanins très élégants mais bien fermes, concentré mais tout en rondeur, parfait sur un chou farci aux châtaignes et au foie gras ou une poule au pot du Périgord. 

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château le TUQUET


Classé Premier Grand Vin. Domaine de 120 ha (40 ha de vignes d’un seul tenant), dont l’implantation du vignoble et des bâtime­nts figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d’une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s’organisent des bâtiments d’exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce château est la propriété de la famille Ragon depuis 1963. D'importants travaux ont été faits dans les chais par la suite: 3 200 hl de cuverie Inox supplémentaires, un chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Le Château Le Tuquet a subi un gel extrême (98%), nous précise Alice de la Haye, toutefois, les raisins non touchés ont eu une maturité étonnante, un beau fruité, ce sera un millésime séduisant et agréable à boire. Ventes en 2018 : les 2016, 2015, 2014, 2012 et 2011. Superbe Graves rouge 2015, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit. Le 2014, bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale. Excellent 2012, gras et corsé, de bouche pleine. Le Graves blanc 2016, élevage en cuves sur lies, avec cette fraîcheur florale doublée de senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, développe une bouche délicate et vive, un vin tout en nuances, typé, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Le 2015 est un vin alliant finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de petites fleurs blanches et d’agrumes, de bouche riche, longue, parfait sur une tarte aux asperges et saumon ou une truite aux amandes.

Paul Ragon et Alice de la Haye
18, route des Landes
33640 Beautiran
Téléphone :05 56 20 21 23
Email : letuquet@orange.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château Vieux Sarpe


Le vignoble est l'un des plus anciens et des plus anciennement réputés de Saint-Emilion. En 1750, Pierre Beylot, négociant libournais parle déjà du ?cru de Sarpe?.
En 1807, son fils Mathieu achète à très haut prix des vins de Sarpe qui partent pour Bruxelles par voiture. En 1867, à l'Exposition Universelle de Paris, les deux propriétaires de Sarpe sont inscrits sur la liste des 36 crus de Saint-Emilion qui obtiennent la médialle d'Or : Comte de Carles et Ducarpe Ainé.
Ce Saint-Émilion GC Château Vieux Sarpe 2015, riche en arômes, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d?humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin tout en distinction. Beau 2014, avec ce nez puissant et subtil à la fois, est marqué par des notes de fruits mûrs et de truffe, de bouche ample et charnue, tout en couleur et en matière. Le 2012 a des tanins très équilibrés et savoureux à la fois, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d?une belle robe pourpre. Remarquable 2010, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d?humus, légèrement épicé comme il se doit, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur comme le 2009, aux arômes de griotte, de fraise des bois et d?épices, charnu, ample, avec des tanins riches, est un vin puissant en arômes comme en structure, de fort belle évolution, parfait sur un bœuf à l'aigre-doux.
Goûtez aussi le Saint-Émilion GC Château Haut-Sarpe 2015, d?une belle robe pourpre, aux notes de fruits (mûre, prune) et d?humus, épicé comme il se doit, est soyeux en bouche, mais riche, de belle évolution. Voir les Vignobles J.Janoueix à Libourne.

Jean-François et Françoise Janoueix
37, rue Pline-Parmentier - BP 192
33503 Libourne Cedex
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.j-janoueix-bordeaux.com


Château CHEVROL BEL AIR


Le Lalande de Pomerol 2010, charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d?épices, un vin qui poursuit son évolution.
Il y a aussi le Montagne Saint-Émilion l?Automnale 2011, de belle robe, aux tanins bien présents, bien équilibré, au nez intense, de très bonne bouche dense, où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, un vin très bien élevé, et le Bordeaux Supérieur Domaine Mont du Pressoir 2012, séduisant par ses arômes complexes de fruits, classique, riche et élégant à la fois, de couleur intense.

Scea Pradier
26, avenue de la Mairie
33500 Néac
Tél. : 05 57 51 10 23
Fax : 05 57 51 65 65
Email : pradier.scea@wanadoo.fr
www.chevrolbelair.fr


Château des ARRAS


Situé sur un coteau dominant la Dordogne, ce vignoble de 27 ha clos de mur, est une propriété familiale depuis plus de 100 ans. Méthode culturale en agriculture raisonnée, en harmonie avec la nature et l?environnement.
On y goûte ce Bordeaux Supérieur cuvée Elles 2010, au nez persistant (griotte, violette), un vin équilibré, gras, aux tanins savoureux, de bouche classique, de charpente soutenue, avec une jolie finale parfumée au palais (pruneau, épices), de robe intense (11,50 €). Le Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2010 est de bouche dense et puissante, aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet complexe où s?entremêlent des senteurs de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, vraiment abordable (7,50 €). Le 2009, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, est tout en bouche, de très bonne garde.

Famille Rozier
BP 18
33240 Saint-Gervais
Tél. : 05 57 43 00 35
Fax : 05 57 43 58 25
Email : chateaudesarras@gmail.com
www.chateaudesarras.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016

 



Château BRONDELLE


Château TOULOUZE


Château HENNEBELLE


Château de VIMONT


Château CORNEMPS


Château de ROQUEBRUNE


Château CASTERA


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Vignobles PELLE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Clos TRIMOULET


Château TOUR-DU-ROC


Château RAYMOND-LAFON


Château LASCOMBES


Château du MOULIN VIEUX


Château FAYAU


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château La ROSE SARRON


Domaine de VIAUD


Château La ROSE-POURRET


Château de CRAIN


Château PONT LES MOINES


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château BOUTILLON


Château La HAIE


Château Le BOURDIEU


Château La GRACE FONRAZADE


Château CANON-CHAIGNEAU


Château La GALIANE


Château BOSSUET


Château HAUT FERRAND


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château SAINT ESTEPHE


Château HAUT-MARBUZET


Château DARIUS



DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE GOURON


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE L'AMAUVE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales