Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 16/06/2020
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique depuis 21 ans. ! Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château Les GRAVES


Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant.  “De 5 ha en 1910, l'exploitation s'étend aujourd'hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l'évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité. C'est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine cet esprit de famille qui lui est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).” Belle sélection avec ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage 18 mois en cuves, coloré, charpenté, parfumé, bien dense, aux tanins présents et fondus à la fois. Le Blaye Côte de Bordeaux rouge Réserve 2016, 60% Merlot et 40% Cabernet Sauvignon, élevage 12 mois en barriques, est d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et les épices. Superbe Blaye Côtes-de-Bordeaux blanc Sauvignon 2018, 80% Sauvignon et 20% Muscadelle, élevage en cuve, aromatique, c’est un vin floral, d’une belle fraîcheur persistante. Goûtez également le Bordeaux Clairet, issu d’une macération de 24h des Merlot 60%, Cabernet franc 20%, Cabernet-Sauvignon 20%, de belle teinte soutenue, tendre, à prévoir, lui, sur des sardines ou un poulet à la chinoise.

Jean-Pierre et Julien Pauvif
Scea Pauvif - 15, rue Favereau
33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 47 37
Email : info@cht-les-graves.com
Site personnel : www.chateaulesgraves.com

Château FONTESTEAU


Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige sur 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot noir, 5% Cabernet franc). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaire. Vinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique, élevage 12 mois dans 700 barriques de chêne français (25% de barriques neuves par an). Le vignoble s’est équipé d’un nouveau chai à barrique, il est certifié HVE depuis millésime 2017 et certifié Bio à partir du millésime 2018. Savoureux Haut-Médoc Cru Bourgeois 2017, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, de très bonne évolution. Remarquable 2016, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, d’une finale persistante, de garde, naturellement. Le 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des nuances de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, il est charmeur et puissant à la fois, tout en bouche, de garde. Goûtez le second vin, le Haut-Médoc Variation de Fontesteau, au nez de cassis et de griotte, charnu, de bouche soyeuse. Profitez également des sept jolies chambres du gîte.

Dominique Fouin

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 52 76
Email : info@fontesteau.com
Site personnel : www.fontesteau.com

Château de La GRENIERE


L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle. Toujours une référence pour ce Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2017, au nez dominé́ par la groseille et le poivre, charnu, aux tanins fondus, de bouche parfumé́e avec des notes de myrtille et d'épices, ample et velouté́, un vin qui poursuit son évolution. Le 2016, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, c’est un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et puissante à la fois. Remarquable 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc 5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe rubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale.  Joli Château de la Grenière 2017, il est charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le 2016, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche,corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, velouté, parfumé, très harmonieux, de bonne garde. Très joli 2015, où la complexité s’allie à la distinction, c’est un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits. On poursuit avec ce Lussac Château Haut la Grenière 2016, typé comme nous les aimons, riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde. Agréable 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, il est dense, d'une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices. Il y a aussi le Château de la Grenière Autrement 2018, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse.

Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudelagreniere.fr

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur sou- tenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance, que vous apprécierez sur des langoustines aux trois saveurs ou une marinière de palourdes au thym. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample.


182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
?Vendange 2018 : nous avons ramassé de très beaux raisins et cela après un printemps délicat qui aurait pu nous laisser présager autre chose, nous raconte Jean-Luc Barreau, nous avons fait une récolte tout à fait correcte, peut-être de quantité un peu moindre. Le vin est actuellement à l?élevage en barriques, il présente déjà une belle robe très sombre, on retrouve des arômes de fruits rouges, c?est un vin dense, suave, très moelleux avec des tanins fins. Je diminue l?impact de l?élevage en bois en réduisant le pourcentage de barriques neuves. Je ne souhaite pas que le bois masque les beaux arômes du vin. Je n?aime pas lorsque c?est trop boisé. En plus, on s?aperçoit qu?avec nos étés très chauds dans le Sud-Ouest, les tanins sont un peu brûlés, c?est un boisé naturel bien suffisant.
Le millésime 2017 sort sur le marché, nous venons de faire les assemblages, il est en cuves actuellement, nous le mettons en bouteilles début avril. Il est marqué par de délicieux arômes de fraise et de framboise. C?est un vin très délicat, beaucoup de chair en bouche, des tanins très soyeux, je suis vraiment très content du 2017 qui, pourtant au démarrage, fut un peu compliqué car nous avons eu 5 % du vignoble qui a gelé. Heureusement, avec la belle arrière-saison, nous avons fait une récolte normale.
Les travaux se poursuivent au Château Certan de May de Certan, j?ai un nouveau cuvier avec des cuves réfrigérées, j?ai d?ailleurs changé tout le matériel de réception, les deux chais à barriques sont terminés et la salle de dégustation aussi. Les travaux avec les petites entreprises locales s?achèveront début 2020. Ce qui fait que toute notre installation aura été rénovée en totalité. Nous nous adaptons au réchauffement climatique, ces cuves réfrigérées sont bien utiles, je peux descendre les températures des jus rapidement. En 2018, ce n?était pourtant pas la canicule, mais, toutefois, il y avait de grosses amplitudes entre le jour et la nuit. Nous commencions donc à vendanger tôt le matin, et, arrêtions dès 10 h car les températures commençaient à être élevées et il fallait préserver la récolte !?
En effet, voilà un formidable Pomerol 2016, remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde. Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. ?En 2014, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C?est un vin complexe, structuré, qu?il faudra attendre.? Le 2013, est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. ?C?est un vin plaisir, d?une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n?était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !? Le 2012, se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011, est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou un sauté de veau et de rognon à la crème. Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr


Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Sol travaillé avec un enherbage partiel, 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Un vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 ha en rouge. Certification Terra Vitis.
Remarquable Pessac-Léognan rouge 2016, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d?épices, c?est un vin qu?il faut laisser se faire pour bien profiter de son potentiel. Le 2015, est un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante.
Le Pessac-Léognan blanc 2017, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 17 ans, a des notes d?agrumes bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d?une jolie rondeur, suave et persistant. Très joli 2016, finement épicé, subtil, où s?entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance, d?une jolie finale suave, idéal avec un gratin de queues d'écrevisses ou des girolles à la crème.

Francis et Ghislain Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 09 93
Email : contact@hautlagrange.com
www.hautlagrange.com


Château LA ROSE BRANA



> Les précédentes éditions

Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018

 



Château La HAIE


Château de CHANTEGRIVE


Château BELLES-GRAVES


Château de CÔME


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château BEAUREGARD


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château du PAYRE


Château MAYNE LALANDE


Château BELLE GARDE


Château D'ARRICAUD


Domaine de CHEVALIER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château CANTENAC


Château VOSELLE


Château PLINCE


Clos RENÉ


Château Le MEYNIEU


Château CORBIN MICHOTTE


Château de ROQUEBRUNE


CLOS DES LUNES


Château SAINTE-BARBE


Château PANCHILLE


Clos du PÈLERIN


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château BRONDELLE


Château ST ESTEPHE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine de CARTUJAC


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château CASTERA


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château FONTBONNE



CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE PICHARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales