Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 23/02/2016
 

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Réputation

Clos TRIMOULET

Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens d’observation et à leur grande expérience.?Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. “C’est quand on rentre du très bon raisin que l’on fait du très bon vin” !


“Nous avons la chance d’avoir eu une très belle série de millésimes ces dernières années, précise Alain Appollot, et nous obtenons des vins de qualité régulière. La matière première est primordiale, pour avoir de jolis raisins à vendanger, nous travaillons beaucoup au vignoble, mon frère Joël et moi. Clos Trimoulet Grand Cru est un vin issu d’une dizaine d’hectares, régulièrement primé dans les différents concours internationaux. C’est un vin typé, de belle robe grenat, aux notes de framboise et de mûre, d’épices, de sous-bois, un vin riche, généreux, aux tanins puissants et soyeux, persistant en bouche et d’excellente évolution. Nous sommes très contents de nos deux millésimes Clos Trimoulet 2012 et 2011, nous avons d’ailleurs obtenu deux médailles d’Or à Bordeaux. Pour le millésime 2011, les vins sont un peu plus tanniques, plus puissants que le millésime 2012, avec des vins plus en rondeur. Arômes de fruits rouges et noirs, belle richesse en couleur. Pour les grands crus, le potentiel de garde est un peu plus important. Nos terroirs donnent en général des vins soyeux, au fruité généreux surtout pour les 2011 et 2012. Clos Trimoulet 2010 (médaille d'Argent) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Le Château Chevalier Saint-Georges (Montagne Saint-Émilion) est produit sur une surface de 4 ha dans les communes de Montagne et de Saint-Georges. Ce joli terroir d’argile profonde donne au vin une belle structure, un bel équilibre, des arômes fruités, un réel potentiel de garde. Pour le 2014, toujours en élevage, nous sommes très contents, les mois de septembre et octobre très chauds, nous ont permis de réussir un 2014 formidable, un très beau vin, ce bel été indien a vraiment sauvé le millésime. En 2013, après les sélections, le vin est tout à fait réussi, très qualitatif. Un vin assez fruité, assez fin, pas de grosse puissance tannique, des vins qui se dégusteront assez facilement. 2012 : un vin très équilibré avec des tanins plus souples, un vin d’une belle harmonie, d’une belle structure aux arômes fruités très flatteurs. Une belle réussite lui aussi. 2011 : jolie couleur assez profonde, belle concentration, tanins présents, vin bien classique, très agréable, avec une finale très élégante. Chevalier Saint-Georges 2010 (médaille d'Argent) : un vin un peu plus souple que le Grand Cru, on retrouve les mêmes caractéristiques selon les millésimes, le vin est d’une couleur soutenue, il est un peu moins concentré, plus accessible avec plus de souplesse, des tanins assez ronds, un fruité très agréable de fruits rouges, bel équilibre harmonieux, finale longue qui va s’épanouir. Notre terroir argilo-sablonneux est très diversifié, c’est un atout à l’assemblage, ainsi, nous profitons de la puissance des terres argileuses et de la finesse apportée par des terres sablonneuses. Cela donne un ensemble très harmonieux. Nous effectuons un élevage, terroir par terroir, avant l’assemblage. Les Grands Crus sont élevés, en fonction des millésimes, de 12 à 14 mois en barriques de chêne français dont 1/3 de bois neuf. Notre élevage sous bois est conduit avec délicatesse pour ne pas masquer le vin, je suis contre les excès, nous privilégions une chauffe moyenne. Nous cherchons à conserver la typicité de l’appellation dans nos vins, nous restons respectueux de notre terroir et ne voulons pas produire des vins hors normes. Finalement, nous sommes très traditionnels et cela se retrouve dans nos vins.”

   

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Guy, Alain et Joël Appollot

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 24 71 96
Télécopie : 05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com

Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet




> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE
CLERC-MILON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BATAILLEY
LASCOMBES
CLAUZET
(LÉOVILLE-BARTON)
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LYNCH-BAGES*)
(PONTET-CANET)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE
DAVID
SAINT-HILAIRE
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
CAMBON LA PELOUSE*
LAMOTHE-CISSAC
(ROSE BRANA)
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
BOIS CARRÉ*
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER*
LOIRAC*
LES MOINES*
AGASSAC
CROIX
GORRE
LAGNEAUX*
LAGORCE BERNADAS
RAUX*
GRAVES DE LOIRAC*
(GRAND-PUY DUCASSE)
PONTAC-LYNCH
(FOURCAS-HOSTEN)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(BRANE-CANTENAC)*
BRIDANE
CANTENAC-BROWN*
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
MAYNE LALANDE
VILLEGEORGE
LE BOURDIEU
DOYAC
PANIGON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE*
PATACHE D'AUX
PETIT BOCQ
POMYS
SAINT-AHON
SOULEY-SAINTE-CROIX
TOUR-DU-ROC*
CARONNE-SAINTE-GEMME
DEVISE D'ARDILLEY*
(TALBOT)
CROIX du TRALE
HOURBANON*
(MONGRAVEY*)
REYNATS
ESCOT*
LUSSAN
SENILHAC*
VITICULTEURS FORT MEDOC
MOULIN ROUGE
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
(SIGOGNAC)
SÉRILHAN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo


UNIQUE EN FRANCE
, DISPONIBLE EN EDITION PAPIER OU NUMERIQUE

L'EDITION PAPIER
Exclusif : votre dédicace personnalisée par l'auteur


Un vrai guide interactif !

De votre tablette ou smartphone, flashez le QrCode du propriétaire et accédez gratuitement d'un seul clic aux commentaires de dégustation du GUIDE 2016

FRANCE METROPOLITAINE : 32,00 €
(Port Prioritaire compris)



L'EDITION NUMERIQUE PDF
L'intégralité du Guide chez vous dès votre paiement :

Idéal pour l'avoir toujours sur vous où que vous soyez, en cave, dans vos déplacements (sur votre smartphone, votre tablette). Consultable en très grand format sur votre ordinateur.

16,00 €
(format numérique PDF)


 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château TOULOUZE


Au sommet. “Les terres du Château Toulouze, m’expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XIIIe siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, exprime la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. “En 2013, nous dit Alain Cailley, nous avons eu de gros problèmes de maturation, d'où pourriture, mais le maximum d'attentions a été porté aux grappes non matures qui ont été enlevées, ce qui a donné un très bon millésime mais un faible rendement : 25 hl/ha ! Le millésime 2014 a souffert de Botrytis, de pourriture et d'un manque de maturation, mais a été sauvé par l'exceptionnel mois de Septembre. Peu de volume  : 40 hl/ha, en revanche, très belle qualité: matière, couleur, structure sont présentes. En 2015, nous proposons les 2010, 2012 et 2013.” On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2011 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteilles 18 mois après les vendanges, filtration douce), très typé, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, un vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Excellent Graves de Vayres rouge Fûts de Chêne 2010, de bouche puissante, très fin, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), bien classique. Le 2009 est riche en couleur comme en arômes, sent les fruits cuits et les épices, un vin bien ferme en bouche. Le Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2010 (65% Merlot, 20% Cabernet franc, et 15% Cabernet-Sauvignon), classique et coloré, est rès parfumé avec ces nuances de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure au palais. Le Bordeaux Supérieur cuvée Nouvelle Génération 2010 (Merlot 75%, 25% de Cabernets, vendanges manuelles, vinification parcellaire, cuves ciment et Inox, macération post fermentaire 15 à 20 jours...), est un vin de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut.

Jérôme, Évelyne et Alain Cailley
12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : alaincailley@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com

Château CLOS de SARPE


Ancienne propriété du Baron du Foussat de Bogeron, achetée par Jean Beyney en 1923; reprise par son fils Yvan Beyney en 1950 ; cette propriété familiale est actuellement dirigée par Jean-Guy Beyney - aux cotés de son épouse Christine - qui représentent la 3e génération et en assurent la vinification avec passion, sérieux et savoir faire. “Si 2013 a été une année fort difficile à gérer jusqu’au bout, nous précise Jean-Guy Beyney, néanmoins, je suis fort satisfait du résultat. Le vin est souple, charmeur, facile à boire, il ne sera pas d’une longévité exceptionnelle, bref un vin d’un bon rapport qualité-prix, idéal pour les restaurants. En 2014 : très grand potentiel, un millésime très intéressant. Nous avons récolté des raisins à parfaite maturité. Grâce à notre matériel de tri très performant, seuls les grains superbes ont été sélectionnés. Le 2014 bénéficiera d’un élevage en barriques d’au moins 15 à 16 mois alors que, pour le 2013, un an suffira. Le 2014 est un vin avec une très belle présence du fruit, d’une pureté remarquable. Un millésime très prometteur pas tout à fait du niveau du 2005 ou 2010 mais il me fait penser au 2008. Le terroir s’exprime pleinement, le bois ne prend pas le dessus, on a en bouche une explosion de fruits rouges (fraise des bois, mûre, cassis), un très joli vin à l’élevage actuellement.” Vous apprécierez ce Saint-Émilion GCC 2012, de charpente élégante, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. Le 2011 mêle charpente et finesse, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds. Savoureux 2010, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Beau 2009, coloré, intense et charmeur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante. Le 2007 est concentré, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), alliant finesse et charpente, très séduisant, d’une belle structure, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus en bouche comme le 2004, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche. Et ce 2002, corsé, d’une belle ampleur, où se mêlent les fruits noirs et le cuir, dense, tout en charme comme le 2000, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins structurés et soyeux.

Scea Beyney
Place du 11 Novembre 1918
33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Téléphone :05 57 24 72 39
Télécopie :05 57 74 47 54
Email : contact@closdesarpe.com
Site personnel : www.clos-de-sarpe.com

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Au sommet. Les 11 ha de vignes bénéficient d’un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L’encépagement est réparti pour 75 % de Merlot et 25 % de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et très surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne. Coup de cœur pour ce Saint-Émilion GCC 2012, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, très typé. Superbe 2011, de couleur soutenue, structuré, aux senteurs intenses, de charpente élégante, très parfumé (fruits cuits, poivre), un vin complexe, d’une belle finale, qui demande également un peu de patience. Superbe 2010, au nez puissant et subtil à la fois, tout en bouche, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...) et de cuir, un vin dense, de garde. Beau 2009, au nez délicat où dominent le cuir et la griotte, d’une jolie concentration, avec des tanins savoureux, un vin de couleur profonde, avec beaucoup de structure, idéal sur un filet de veau en croûte de cèpes. Le 2008 est un grand vin très classique, corsé et gras, aux tanins présents et souples à la fois, de bouche harmonieuse aux nuances de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d’humus, de garde. Le 2006, un grand vin de couleur dense, racé, aux tanins puissants et riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance, d’excellente garde. Superbe 2005, de belle structure, un vin ample et riche comme nous les aimons, de couleur profonde, qui dévoile au palais des notes de griotte et de cuir. Le 2004 est très charmeur, très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, coloré et typé, bien corsé. Voir le Pomerol Château Le Caillou.

Sarl André Giraud
41, rue de Catusseau
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 06 10
Email : contact@vins-giraud-belivier.com
Site personnel : www.vins-giraud-belivier.com

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “En 2013, nous dit Jean-François Moniot, nous n’avons pas récolté, ne souhaitant pas devoir ajouter des copeaux, du sucre…, et avons donc donner nos raisins à un voisin qui vend en vrac. 2014 : belle récolte, les Cabernets-Sauvignons sont parfaits, les Merlots un peu moins. Nous préparons une cuvée de prestige, qui sera un assemblage Cabernet-Sauvignon et Merlot. En 2015, nous construisons un gîte de charme et proposons à la vente : la cuvée Mille et une Nuits 2005 (Cabernet-Sauvignon), les 2010, 2009 et 2006 (Cabernet-Sauvignon et Merlot).” C’est donc le moment de déboucher ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2009, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, est un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris. Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur, encore bien jeune. Excellent 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux. Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins riches, équilibrés, mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, de robe grenat, intense, riche au nez comme en bouche, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, bien élevé, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, un joli vin à déboucher sur des rognons de veau grillés.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : lentredeuxmondes@vinsdusiecle.com
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château de MARSAN


“En 1962, explique-t-on ici, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale (je connais !), avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. Il commence l’aventure avec trois hectares en viticulture. Par la suite, il développe une activité d’arboriculture avec l’aide de toute sa famille. Aujourd’hui, alors que les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 900 ha, grâce à un outil très performant, tout continue à être mis en oeuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Eric et Philippe, considèrent que la technique est avant tout au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients”.
Je ne peux pas dire mieux et vous invite à goûter leur Cadillac Côtes de Bordeaux 2012 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux), aux notes de fruits rouges frais, d’humus et d’épices, associant concentration aromatique, finesse des tanins et puissance en bouche. Joli Bordeaux blanc 2014, bien marqué par sa grande prédominance de Sémillon, qui lui apporte cette fraicheur d’arômes d’agrumes en bouche, très agréable comme le Clairet 2014, de teinte soutenue comme il se doit, de bouche charnue et franche, parfait sur une cuisine exotique. Goûtez également le Château Lestiac Cadillac Côtes de Bordeaux 2012 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, coteaux argilo-graveleux et argilo-calcaires), plus souple, de bouche marquée par la griotte et le fumé, et le Château Tanesse Cadillac Côtes de Bordeaux 2012 (55% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon et 5% Cabernet franc, coteaux graveleux et argilo-graveleux sur sous-sol calcaire), bien élevé également, intense, au nez de fruits surmûris,épicé, un vin persistant, charpenté, de bouche souple et bien corsée à la fois.
Vignobles Gonfrier
BP 7
33550 Lestiac
Tél. : 05 56 72 14 38
Fax : 05 56 72 10 38
Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
www.vignobles-gonfrier.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LAGARDE


Un vignoble de 12 ha en bio. “Je respecte la terre que je cultive, me précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie. Je reste convaincu que l'agriculture biologique apporte un plus au vin.”
Un excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2010, élevé en fûts de chêne, de belle robe soutenue, bouche puissante, charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin ou l’intensité s’allie à la souplesse Le 2009 est de couleur pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Beau 2006, bien charnu, ferme et persistant tout en bouche, avec des arômes de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux. Excellent Tradition 2009, un vin de robe grenat soutenu, riche et généreux, parfumé, épicé, charnu en bouche, de très bonne garde, bien classique de son appellation. Le Blaye Côtes de Bordeaux Château Capron 2009, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, est de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, des tanins bien enrobés, un vin riche et généreux, typé et persistant, que je vous conseille sur un sauté de veau et de rognon à la crème. Il y a également ce vin de Pays le Blanc de Lagarde 2010, de robe jaune d’or vert clair, classique, rond et fin, à déguster sur un poison grillé.

Paul-Henry Nerbusson

Vignobles COUNILH et Fils


Plusieurs jolies bouteilles appréciées cette année, dont le Graves rouge 2011, de belle robe pourpre, bouche puissante, fin mais charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin où l'intensité s'allie à la souplesse (10,50€), très réussi comme ce beau 2010, à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, une réussite, de robe intense, au nez persistant, très équilibré en bouche, corsé et dense (12€). Le 2009, riche au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins présents et savoureux, est légèrement épicé comme il se doit. Très séduisant Graves Blanc sec 2012, de bouche finement florale comme il se doit, avec des petites notes de pamplemousse et de lis, d'une belle harmonie, tout en finesse. Le Cérons 2006, tout en bouquet, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé, un vin qui s'accorde très bien sur une viande blanche (13,50€). C'est bien bon, et cela évite toute hésitation.
51-53, route des Graves
33640 Portets
Tél. : 05 56 67 18 61
Fax : 05 56 67 32 43
Email : counilhetfils@aol.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château BELLEGRAVE


Domaine de GRANDMAISON


BORDEAUXTHÈQUE


Château CANTENAC


Château La PEYRE


Château de PIOTE


Château LUCHEY-HALDE


Château DOYAC


Château PLINCE


CHATEAUNET


Château LASCOMBES


Château CLAUZET


Château du HAUT MARAY


Château LAGRANGE Les TOURS


Château PANCHILLE


Château HAUT-MARBUZET


Château de LAUBERTRIE


Château La CROIX DAVIDS


Château TROTTE VIEILLE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BOUTILLON


Château ORISSE du CASSE


Château de CRAIN


Château DESMIRAIL


Château LOIRAC



DOMAINE DE LAUBERTRIE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU HOURBANON


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE BELLEVUE


CHARLES SCHLERET


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales